La fondation Rainbow Bridge engage des actions
de solidarité à destination des femmes et des enfants.


Mise en place d'un programme d'éducation et de sensibilisation à la gestion des déchets dans cinq villages du district de Theni, Tamil Nadu

gestion des déchets, assainissement, villages, prophylaxie, Inde, santé, Kynarou

Le projet "Waste Management" a été réalisé pendant une période de 6 mois entre Août 2012 et Janvier 2013 dans un total de cinq (5) villages du district de Theni, au Tamil Nadu, Inde.

Il est important de noter que ce projet fait partie du programme de Kynarou "Eau et Assainissement" qui  vise une amélioration générale notable de l’hygiène ainsi que de la santé des populations cibles, estimées à un total d’environ 50 000 personnes et ceci dans 27 villages défavorisés du Tamil Nadu, au Sud de l'Inde. Afin d’y parvenir, Kynarou mène des activités dont les objectifs sont :
  • Améliorer la qualité de vie des populations par l’accès à l’eau et à l’assainissement dans les villages ;
  • Générer un intérêt pour le développement de structures sanitaires durables en sensibilisant les populations aux bonnes pratiques d’hygiène, afin de faire le lien entre la qualité de vie et de santé de chacun ;
  • Diminuer la défécation à ciel ouvert afin de réduire les risques de contamination de l’eau et de la nourriture ;
  • Favoriser l’autogestion des populations par la création de Comités de Gestion de l’Eau et l’appui des groupes de microcrédit au sein de chaque village ;
  • Sensibiliser les femmes, les enfants, les autorités locales et les écoles à l’hygiène, au respect de l’environnement, à la gestion des déchets, à la contamination de l’eau, aux maladies liées à l’eau et aux précautions à prendre à travers des programmes éducatifs et médiatiques.
Dans les villages dans lesquels nous intervenons, nous avons été confrontés à  une situation alarmante  du système de gestion des déchets. Cela nous a motivé à intervenir dans l’ensemble des villages afin de protéger la santé publique ainsi que de prévenir la prolifération des maladies à travers des systèmes de gestion de déchets appropriés.
 
Nous avons mis en place des programmes de sensibilisation pour les communautés et l’ensemble des acteurs institutionnels, afin qu’ils prennent leurs responsabilités pour garder leurs villages propres.

Les réalités spécifiques liées aux déchets et à leur gestion dans les villages cibles:

  • Différents types de déchets tels que les déchets organiques, agricoles, alimentaires, végétaux et les déchets recyclables tels que le papier, le verre, les bouteilles en plastiques, les canettes ou encore les déchets plastiques et composites sont étalés et disséminés le long des routes ou ponctuellement sous forme de micro décharge, bien souvent à proximité des habitations.
  • Les institutions sont responsables de la gestion et de la collecte des déchets afin de garder les villages propres. Dans la réalité, les responsables politiques locaux ne montrent pas d’intérêt dans le transport des déchets vers un site commun afin de séparer, de traiter  et de transformer les déchets solides pour éviter la contamination des eaux souterraines, protéger la santé publique et prévenir la prolifération des maladies.
  • L’élimination des eaux usées (déchets liquides) n’a pas été au cœur de l’attention des décideurs et a eu comme résultat l’apparition de mares d’eau stagnantes, favorisant la prolifération de moustiques et donc de maladies hydriques comme la malaria ou encore la dengue.
  • L’institution politique locale n’a pas collecté et transporté de façon régulière les déchets à cause d’un manque de ressources humaines et d’infrastructures adaptées comme le transport. Le « Gram Panchayat » a collecté les déchets tous les 15 jours voire tous les mois, affectant de façon durable l’environnement.
  • Un bas niveau de connaissances au sein du public, incluant les membres du Gram Panchayat, sur les processus existants afin de traiter les déchets, comme par exemple le compost ou le vermicompostage etc.
  • Un bas niveau de connaissances au sein des communautés et de l’ensemble des gestionnaires du territoire sur la gestion de déchets raisonnée, son importance et ses conséquences sérieuses si le problème n’est pas réglé à temps.
  • Un manque de coordination parmi les éboueurs (caste intouchable) et la communauté, qui a pour conséquence, une mauvaise gestion des déchets.
  • Un manque de suivi correct par les institutions politiques à intervalles réguliers.
  • Une prédominance de la pratique de la défécation à ciel ouvert, à cause du bas niveau de connaissances, de l’illettrisme et de l’ignorance parmi la communauté, qui est à l’origine de la pollution de la ressource en eau.
  • Un faible niveau de responsabilité au sein de la communauté envers la gestion des déchets et sur l’élimination des déchets (solides et liquides).
  • L’inexistence de poubelles dans les villages afin de stocker les déchets collectés proprement.

RAPPEL DU PROJET WASTE MANAGEMENT

1. Objectifs du projet

Le projet Waste Management contribue largement à la pérennisation de notre intervention auprès des populations  dans la mesure où, ce projet vise à  contrôler, prévenir et diminuer la pollution environnementale à travers une gestion raisonnée des déchets, des programmes de sensibilisation et des technologies adaptées. Sur le plus long terme, ce projet contribue grandement à un changement profond et durable des pratiques et des attitudes des populations sur le court et le long terme.

 
Les objectifs du projet Waste Management sont :
  1. Protéger l’environnement et sa dégradation par un processus raisonné de gestion de déchets
  2. Former, éduquer et sensibiliser les communautés cibles sur l’importance de la gestion des déchets et de l’assainissement environnemental
  3. Sensibiliser la communauté cible sur les diverses technologies à utiliser pour la gestion des déchets
  4. Promouvoir une meilleure accessibilité pour une gestion correcte des déchets solides et liquides dans les villages cibles
  5. Encourager la communauté à une implication active dans la promotion de la gestion des déchets d’une façon compréhensive
  6. Promouvoir le recyclage et la réutilisation de déchets dégradables et non dégradables
  7. Apporter une amélioration dans la qualité de vie des personnes dans la zone d’intervention
  8. Améliorer la couverture sanitaire et les systèmes de gestion raisonnés des déchets dans l’ensemble des villages cibles
  9. Eliminer les pratiques de défécation à ciel ouvert afin de minimiser le risque de contamination des sources d’eau potable et de la nourriture
  10. Sensibiliser sur l’hygiène personnelle, l’hygiène environnementale et la gestion des déchets
 
La zone d’intervention :
Les villages cibles pour ce projet sont 4 villages du block de Uthamapalayam 1 village du block de Chinnamanur tous situés dans le district de Theni, au sud est du Tamil Nadu dans les zones d’Uthamapalayam, placés aux contreforts des collines du Ghat Occidental.

2. Méthodologie d'action

 Même s’il s’agit avec le projet Waste Management d’un autre type d’intervention, par rapport à celui que nous réalisons au niveau des villages dans notre programme Eau et Assainissement, nous avons tenu à  garder la même méthodologie impliquant la population cible et les institutions locales ainsi que des partenaires locaux ( ici REAL).
Tel est le calendrier d’actions que nous avons prévu avec notre partenaire local REAL :
 

3. Partenaire local

Sur le terrain, nous travaillons en étroite collaboration avec des ONG locales indiennes. Nous les identifions en fonction de leur(s) domaine(s) d’intervention, leur expérience dans le développement, leurs connaissances des besoins et leur localisation. Nous signons des contrats de partenariats une fois que nous avons identifié les écoles dans lesquels nous allons intervenir.
 
Cette collaboration est primordiale pour assurer l’assise et la durabilité de nos projets. En effet, un suivi régulier dans chaque village est assuré par les travailleurs sociaux recrutés par les ONG partenaires. Nous travaillons également en étroite collaboration avec les autorités locales, qui nous aident à identifier les villages qui sont dans le besoin et nous donnent l’accord d’intervenir.
 
Pour le projet Waste management, nous avons signé un contrat en Août 2012, nous liant avec l’association indienne « Rural Environment Awareness Legal and Development Society ».
 
Rôles et responsabilités du partenaire local :
Le partenaire local :
  • Est responsable de la mise en œuvre du projet conformément à cet accord et ses annexes.
  • Effectue les activités mentionnées dans l'Article 1 et dans les annexes de cet accord.
  • Utilise le financement  pour mettre en œuvre le projet durant la durée du contrat (du 1 Août 2012 au 30 avril 2013 pour REAL). Le partenaire est responsable face à KYNAROU pour la gestion appropriée de fonds alloués au Projet.
  • Fournit  toutes les installations nécessaires de KYNAROU pour contrôler le Projet.
  • Si des événements mettant en question la faisabilité ou la validité du Projet surviennent et forcent le partenaire à faire des rajustements majeurs à ses objectifs ou si le partenaire décide de faire n'importe quel changement substantiel du plan de Projet, il doit attendre l'approbation écrite de KYNAROU avant la mise en œuvre des dits changement avant de poursuivre le Projet.
  • Est  responsable envers KYNAROU pour la gestion appropriée de fonds alloués au Projet.
  • Fournit  toutes les installations nécessaires de KYNAROU pour contrôler le Projet.
Durant la première période de la mise en œuvre du projet Waste Management nous avons travaillé avec l’association indienne REAL.
Rôles et responsabilités de Kynarou :
Kynarou :
  • Est responsable de la recherche des fonds nécessaires au projet à intervalles réguliers ;
  • Est responsable de la fourniture en filtres à eau de son partenaire ;
  • Est chargé d’organiser les sessions de formation pour toutes les parties prenantes au projet en partenariat avec REAL
  • Est responsable du suivi régulier du programme
  • Est chargé de donner des orientations et des suggestions à REAL afin d’implanter de façon optimale le projet et d’arriver aux résultats attendus. 

4. Moyens mobilisés

A la signature du contrat de partenariat, et en collaboration avec le président du Panchayat, REAL a procédé au recrutement du personnel du programme. Ceux ci  ont été sélectionnés selon leurs connaissances et leurs expériences dans la gestion des déchets, mais aussi par rapport à leurs connaissances sur l’assainissement et la gestion de l’eau. Dans la perspective de la durabilité du projet, ce personnel a été recruté dans les 5 villages cibles du projet Waste Management.
 

Moyens humains
Moyens matériels
1 Coordinateur de programme
1 local pour l’association partenaire
1 Responsable de suivi du projet
1 véhicule pour les visites des villages
5 Travailleurs sociaux
De la documentation de sensibilisation
 
Matériels de formation et de sensibilisation
 

ACTIVITES ET RESULTATS

 1 Activités de formation et de sensibilisation 

                       Activité 01 : Programme d’orientation du personnel local :

Le personnel choisi a été formé sur le concept du programme, le processus d’implantation, la méthodologie suivie, les activités à conduire pendant sa mise en oeuvre, leurs rôles et responsabilités ainsi que sur les résultats attendus spécifiques au projet Waste Management.
Cette formation a été conduite la première fois le 04 août 2012 en vue du renforcement de capacités de l’équipe, puis a été reconduite le 12 septembre 2012 et le 22 Novembre 2012.
Annexe 1 : rapport du programme d’orientation du personnel local (en anglais)

                        Activité 02 : Enquête CACP avant et après implantation 

Cette enquête est encadrée par les travailleurs sociaux de l’association locale ainsi que Kynarou et conduite par des membres des SHG locaux (Self Help Groups), des adolescents et des membres de famille.
L’enquête CACP est faite afin de mesurer le niveau de connaissances de la communauté cible concernant la gestion de déchets, les pratiques d’hygiène ainsi que sur la situation sanitaire actuelle dans les villages Après implantation du projet, L’enquête sera à nouveau menée, impliquant les mêmes bénéficiaires afin de mesurer les impacts et les réalisations du programme, révélant le succès ou pas du programme.
L’enquête CACP a été conduite dans les 5 villages cibles, avec 30 personnes dans chacun d’entre eux, ce qui représente un panel de 150 individus, partagés comme suit : 50 parents, 50 adolescents, 50 membres de Self help Group.
Cette enquête a révélé que 92% de la population n’a pas connaisance de l’influence que peut avoir le stockage de leurs déchets sur leur état de santé.
Annexe2 : résultats des enquêtes CACP pré-projet 1 (en anglais)
Annexe3 : résultats des enquêtes CACP pré-projet 2 (en anglais)

                       Activité 03 :  Constitution de comités de gestion de déchet au niveau local et leur formation :

Le comité de gestion des déchets local est constitué par les membres de Self Help Group bien développés et fonctionnels. La formation du comité local de gestion des déchets (CLGD) est une des composantes fondamentales du projet Waste Management puisqu’il est responsable de la sauvegarde des biens fournis par Kynarou. Le comité est également responsable de la supervision globale de la gestion raisonnée des déchets et des activités de suivi une fois que le projet sera achevé.
Dans les cinq villages où nous intervenons, nous avons mis à contribution les villageois afin qu’ils identifient les membres actifs des SHG, susceptibles d’être de vras moteurs pour le programme.
Ci-dessous la liste et les dates de mises en place des SHG de Comité de Gestion des déchets :

Date
Nom des villages
Nom des écoles 
Nombre de participants
03.09.12
Sangarapuram
Neasam SHG Committee
15
03.09.12
T.Chinthalacherry
Shembagaboo SHG Committee
15
04.09.12
T.Mettupatti
Meenakshiamman SHG Committee
15
04.09.12
Krishnampatti
KarpagavinayakarSHG Committee
15
04.09.12
Chellaipuram
AnnaimahalirSHG Committee
15
Rôles et responsabilités du comité :
  • Superviser et organiser l’ensemble du système de gestion de déchets dans le village-cela inclut la planification, l’implantation, les opérations, la maintenance, le suivi et la dissémination de l’information.
  • Assister et encourager la communauté et les éducateurs en santé dans leurs activités
  • Etre responsable de la motivation et des campagnes de sensibilisation pour l’ensemble des acteurs concernés par le projet de gestion de déchets dans le village
  • Guider et collaborer avec le Panchayat, la population, les partenaires locaux  et les SHG qui sont actifs dans la gestion des déchets et l’assainissement dans le village
  • Suivre les activités entreprises dans le système de gestion de déchets et rapporter les informations au Panchayat et aux autorités concernées
Annexe 4 : formations des comités de gestion
Annexe 5 : formations des leaders SHG
                        Activité 04 :  Suivi du comité local de gestion des déchets 
Toutes les activités menées par les comités de gestion ont été supervisées par l’association partenaire ainsi que le Panchayat.
Le choix par les villageois des membres actifs des `Self Help Group a été prévu pour une implication de toute la communauté dans la gestion des déchets pendant le projet mais surtout après celui ci.

                         Activité 05 : Session de sensibilisation auprès des élèves:

Les jeunes élèves sont les futurs citoyens du pays, c’est pourquoi une importance toute particulière leur est donnée, les thèmes abordés durant 1h30 de sensibilisation par les travailleurs sociaux sont:
  • Les problèmes liés aux déchets dans le village
  • Les différents types de déchets, biodégradable ou non
  • Le rôle de chaque jeune dans la réduction des problèmes liés aux déchets dans leurs villages respectifs
  • Les problèmes comme les effets sur la santé des sacs en plastiques, jeter des ordures sur la voie publique, la consommation excessive etc.
  • Des missions de nettoyage avec les élèves
  • L’utilisation des eaux usées pour le jardin ou la cuisine
Calendrier des sessions de sensibilisation pour les élèves:
Date
Nom des villages
Nombre de Participants
10-Nov-12
T. Chinthalacherry
30
17-Nov-12
T. Mettupatty
30
18-Nov-12
Krishnampatty
30
24-Nov-12
Chellaipuram
30
25-Nov-12
Sankarapuram
30
5-Jan-13
T.Krishnanpatty
30
6-Jan-13
Chellaiyeepuram
30
9-Jan-13
Sangarapuram
30
10-Jan-13
T.Sinthalacherry
30
24-Jan-13
T.Mettupatty
30
 

                       Activité 06 : Session de sensibilisation des adolescents:

Afin de motiver les adolescents à participer aux campagnes de nettoyage et pour les former comme des catalyseurs de la connaissance, les points suivants sont abordés avec eux  Lors des séances de sensibilisation:

  • La gestion des déchets (solides et liquides) et son importance
  • Les différents types de déchets, biodégradables ou pas
  • Les effets des sacs plastiques sur la santé
  • L’élimination correcte des matières fécales des enfants
  • La prévention de la défécation à ciel ouvert et l’utilisation de latrines
  • L’eau usée stagnante et la prolifération des moustiques et leurs effets néfastes sur la santé
  • L’utilisation des eaux usées pour le jardin ou la cuisine
  • Le compostage et le vermicompostage
Calendrier des sessions de sensibilisation pour les adolescents:
Date
Nom des villages
Nombre de Participants
1-Dec-12
Krishnampatty
25
2-Dec-12
Chellaipuram
21
8-Dec-12
Sankarapuram
20
9-Dec-12
T. Chinthalacherry
20
14-Dec-12
T. Mettupatty
20
 
                       Activité 07 : Session de formation des institutions Panchayat Raj 
Puisque les membres des institutions politiques locales sont les décideurs à l’échelle des villages et les autorités compétentes en termes d’implantation, ils sont formés par Kynarou et son partenaire local sur:
  • Les différents types de déchets, biodégradables ou pas
  • La collecte des déchets
  • La manipulation, la séparation, la transformation, le recyclage, le compostage et le vermicompostage
  • Le transport et l’élimination correcte des déchets
  • La construction d’un réseau de drainage correct
  • La mobilisation suffisante de fonds nécessaires à la gestion de déchets
  • Leurs rôles et responsabilités

                       Activité 08 :  Formation des membres de Self Help Groups  (groupes d’entraide) 

Puisque les femmes sont responsables de la manipulation des déchets à l’échelle du foyer familial et qu'elles sont des vectrices de changement dans la société, elles sont formées pendant 2h30 de façon intensive aux questions suivantes :
  • Les différents types de déchets / biodégradables ou pas / organiques / alimentaires
  • Les effets des sacs plastiques sur la santé
  • L’élimination correcte des matières fécales des enfants
  • La prévention de la défécation à ciel ouvert et l’utilisation de latrines
  • L’eau usée stagnante et la prolifération des moustiques et leurs effets néfastes sur la santé
  • L’utilisation des eaux usées pour le jardin ou la cuisine
  • Le compostage et le vermicompostage
 
Calendrier des sessions de formation pour les membres des Self Help Group:
Date
Nom des villages
Nombre de Participants
21-Nov-12
T. Mettupatty
25
23-Nov-12
T. Chinthalacherry
26
28-Nov-12
Sankarapuram
25
3-Dec-12
Krishnampatty
25
4-Dec-12
Chellaipuram
25
18-Jan-13
Chellaiyeepuram
25
19-Jan-13
T.Krishnanpatty
25
20-Jan-13
T.Sinthalacherry
25
20-Jan-13
T.Mettupatty
25
25-Jan-13
Sangarapuram
25
 

                       Activité 09 : Conception, impression et distribution de matériel didactique

Du matériel didactique a été conçu par notre partenaire local de façon à ce qu’apparaissent les messages concernant la gestion des déchets, les effets sur la santé d’une mauvaise gestion des déchets, les effets néfastes des sacs plastiques et leur prévention, les technologies à adopter pour collecter, séparer et éliminer les déchets et l’éradication de la pratique de la défécation en plein air. Ce matériel a été distribué aux participants pendant les sessions de formation et de sensibilisation.

 2 Distribution de tricycles 

Afin d’opérer à un changement profond des comportements de la population, il a été fait don aux villages cibles, d’un tricycle de collecte des déchets. La personne responsable de cette collecte est chargée de recueillir au domicile des gens leurs déchets à heures fixes quotidiennement.
Ce tricycle est mis à la disposition des présidents des villages qui en sont responsables.
Ci dessous les dates d’attributions des tricycles:
Date d’attribution
Nom des villages
Nombre de tricycle donné
Nom du président du village
10.10.12
Sangarapuram
1
Sowndheravalli
10.10.12
Krishnampatti
1
Chandrashanthi
10.10.12
Chellaiyeepuram
1
Chandrashanthi
10.10.12
Mettupatti
1
Sundharesan
10.10.12
Sinthalacherry
1
Paramasivam
  

Conclusion et perspectives du projet Waste Management :

Selon le plan d’activités de ce projet, toutes les sessions de formation et de sensibilisation ont été réalisées. Après 6 mois de mise en œuvre du projet, Kynarou a conduit une étude impliquant tous les acteurs et bénéficiaires du projet, ceci afin de mesurer la responsabilité et l’implication de tous dans la gestion et la collecte des déchets de la communauté. Suite à cette étude, une orientation des actions sera clairement portée sur la jeune génération et les femmes, car il a été constaté que les enfants sont les moteurs de changements les plus significatifs dans toutes les communautés.
Le comité local de gestion a toujours été présent dans chaque village afin de suivre continuellement les réalisations du programme. En parallèle, le formateur travaille en collaboration étroite avec le partenaire local qui est en contact continu avec les villageois et pourra faire le choix de mettre en place de nouvelles sessions de sensibilisation auprès des membres impliqués pendant la deuxième année du projet en perspective. A la suite de ce programme qui a été prévu sur un an, un nouveau programme a été conçu sur la base des résultats du premier, en partenariat et en consultation avec la communauté cible et les institutions politiques locales. Au terme du programme de la seconde année notre partenaire local CWD, en coopération avec les autorités locales et les acteurs du projet, suivront de près le programme de façon continue. En suivant ces activités, la durabilité de l’action est assurée.
 
  
 

Nos partenaires